adimlar-LES TROIS LUMIÈRE-ibda

LES TROIS LUMIÈRE

L’Excellence Abdülhakîm Arvasî    

Sa vie (Curriculum Vitae)

Il est né dans le village d’Arvas, de la ville Wan en 1281 (le calender Islamique).
La famille Arvasî s’attache au prophet Mahomet et pendant l’invasion de Baghdad par Hülâgû Khan, elle a quitté cette ville et s’est émigré en Kurdistan.
Jusqu’à la première guerre mondiale, la famille est résidée en Kurdistan et à peu près pendant 600 années a écrit plus de 3000 livres. Tous ces livres ont été brulés par les Russes pendant la première guerre mondiale…
Abdülhakîm Arvasî est venu à Istanbul après la guerre… Il a donné des leçons théologiques dans les mosquées de Bayezid et de Agha…
Aussi, il a continué à éduquer le peuple sur la philosophie Islamique dans le stoa de Kasgarî, dans le quartier de Eyüp Sultan…
Il est d’origine du secte Nakchibendi mais il avait été autorisé de donner les leçns dans tous les sectes Sunnites…
Depuis son enfance, il n’a manqué sa prière même une fois et il nommait M. Kemal comme “Ahbes” (déchet): “Dans le jour du Jugement Dernier, devant Allah (Dieu), Je ne confie pas à ma prière mais je confie à mon haine contre Kemal”
Le “Déchet” Kemal a fermé tous les centres des sectes musulmans et Arvasî a été éxilé…
Son tombeau se trouve dans le village de Baglum – Ankara…
On croît que son illumination continue même après sa mort…

Oeuvres:
Son centre séctaire qui se se trouvait à Eyüp Sultan a été détruit par les soldats de Kemal et ses oeuvres ont été brûlés. Deux livres d’Arvasî ont été publiés par Necip Fazil dans les éditions de Büyük Dogu; “Les jardins de Tasawwuf” et “La Relation Honnoré”…

 

Necip Fazil Kisakürek  

Sa Vie (C.V.)

Il est né en Istanbul en 25 Mai 1905…
Il était l’enfant d’une famille noble de Maras.
Il a fait ses études de lycée à l’école Navale de Heybeliada et il a términé la faculté de philosophie – l’université d’Istanbul…
Il était l’un des cinq jeunes qui ont été envoyés en France par M. Kemal…
Il a eu une vie bohême en France…
A son retour en Turquie, il a travaillé comme contrôleur en Is Bankasi et il a donné des leçons dans l’académie des Beaux-Arts…
En 1938, il a connu Abdülhakîm Arvasî et il s’est trouvé dans l’Islâm…
En 1943, il a donné sa démission et il a commencé – publier la revue de “Büyük Dogu” (Grand Orient). Cette revue a pu continuer jusqu’à 1978 même qu ‘on a intérrupté beaucoup de fois par l’Etat Turc…
Entre 1979-1980, il a publié la revue “Rapor” (Rapport) avec Salih Mirzabeyoglu…
L’une demie de sa vie est passée dans les prisons. Il éssayé de faire révolter le peuple, mais il n’a pas pu réussir…
La première fois, il a éssayé avec Adnan Menderes et la deuxième fois, il a été empêché par Alpaslan Türkes…
Il est décédé le 25 Mai (c’était le jour de sa naissance) 1983…
Son tombeau se trouve à Eyüp Sultan…

Oeuvres:
Quand il avait 12 années, il a commencé à écrire des poèmes et son premier livre de poème a été publié quand il avait 17 années…
On lui a honnoré comme “Un de ses versets est suffisant pour suprêmatiser le peuple Turc”… par l’Etat Turc.
Il a écrit des pièces de théâtre surtout philosophiques et psychanalytiques très qualifiées… Par Exemple; “Créer un Homme”…
Après qu’il a connu Arvasî, il a commencé à faire une grande querelle contre Kemalisme et a éssayé de bouleverser le régime Kemaliste et le remplacer par un état de “Grand-Suprême” Islâmiste et il a préparé l’ infrastructure théorique-idéologique de cet état nouveau… Il a écrit plus de 100 livres…

 

Salih Mirzabeyoglu

Sa Vie (C.V.)

Il est né en Erzincan… Il est originaire de Bitlis…
Ses grands parents Musa Bey, Nuh Bey et Izzet Bey étaient les premiers, en Kurdistan, qui ont révolté contre M. Kemal. Son grand-père Izzet Bey a été tué par les soldats Turcs dans les montagnes de Kösor et pendant le combat, 125 soldats Turcs sont morts. Le plus grand filologue Kurde Cigerxun parlait, dans ses oeuvres, de la grande-mère de salih Mirzabeyoglu, Gülnaz Hanim comme une héroine…
Salih Mirzabeyoglu, quand il avait 15 ans, il a connu Necip Fazil. Il a fait ses études universitaires dans la faculté de Droit, à l’Univérsité d’Istanbul…
A partir de 1975, Il a commencé à publier ses oeuvres…
Entre 1979-80, il a écrit des articles idéologiques-politiques dans la revue de “Rapor”…
Après la mort de Necip Fazil, en 1984 il fondé IBDA et jusqu’à 1999 il a écrit plus de 40 livres pour systématiser la bibliothèque de IBDA…
A partir de 1986, beaucoup de Fronts ont pris leurs origines autour de l’idéologie de IBDA. Dans les archives de la Police Turque, il éxiste plus de 100 fronts légal ou illégal de IBDA…
La Modèle d’organisation de IBDA-C ne ressemble à aucun autre paradigme et on l’appelle “le Dialéctique Spontané”…
IBDA-C a son armée aussi qui en formation…
La stratégie militaire de IBDA-C est basée sur une révolte populaire…
IBDA-C a proclamé l’année 1421 (Islamique) comme l’année de l’indépence. Alors, on attend les premiers pas de guérillas…
Salih Mirzabeyoglu se troure dans le prison de Kartal…

Oeuvres:
Salih Mirzabeyoglu décrit soi-même comme un oiseau qui s’envole avec les ailes de l’idée de l’ouest et de la philosophie Islamique. Ses livres ont une qualité intélléctuelle trés éxtrême et une langue très riche.
On ne peut pas catégoriser Mirzabeyoglu comme un tel intélléctuel ou un tel philosophe musulman. Il est un idéologue et un avant-garde trés fertile.
Il définit sa relation avec Necip Fazil Kisakürek comme la relation de Socrates et Platon. Il continue à vivre pour réaliser le projet de “Grand Suprême” de Necip Fazil…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>